5 aides pour l’école à distance pour nos enfants Dys

 

L’école à distance ……. un choix  pour certains,  une nécessité pour d’autres .

Certains ont choisis de repartir à l’école pour retrouver leurs amis ,  sortir un peu de chez eux ou tout simplement pour  reprendre un rythme plus scolaire avec des professeurs en face d’eux .

L’enseignement à distance n’est pas un fonctionnement facile pour tous.

Quand les enfants sont à l’école , les heures sont définies , les lieux aussi .

L’organisation des professeurs est connue et le format des cours est souvent le même .

 

Mais dans l’enseignement à distance tout les repères sont revus et deviennent nouveaux .

Il faut s’habituer à ce nouveau fonctionnement , aux modes de communications virtuelles , aux rendez vous téléphoniques ou aux plateformes de discussion .

Autant de modes de fonctionnement auxquels il  faut s’habituer mais surtout avec lesquels il va falloir s’organiser .

Rajoutons à cela qu’une grande partie des parents travaille en télétravail et ne sont pas forcement disponibles pour aider leur  enfant et l’accompagner dans ses apprentissages .

 

Alors essayons d’y voir un peu plus clair!!

 

 

1- Organisez le temps de travail la veille

 

Afin que le travail soit efficace et que les enfants ne perdent pas de temps à rechercher chaque jour les devoirs à faire ou à rendre .

Chaque jour avec ou sans le parent qui peut être là :

  • Regarder le cahier de texte
  • Dissocier le travail à faire seul à la maison
  • Le travail à rendre en ligne
  • La date d’échéance des devoirs
  • Reporter  le tout dans un tableau que l’enfant garde à portée de main

 

Si l’enfant est non informatisé , il pourra être utilisé un tableau papier ou un tableau blanc .

 

 

image

 

 

Les devoirs seront reportés au stylo puis surlignés quand effectués.

Certains préfèrent écrire les devoirs au crayon à papier et les effacer quand ils sont faits .

La difficulté est que il ne reste aucune trace des travaux faits et si les parents veulent suivre les apprentissages ou les surveiller , ce n’est pas possible .

Visuellement il est aussi intéressant que l’enfant puisse “voir” le travail accompli , pour qu’il se rende compte de ce qui lui reste à faire .

 

Si votre enfant est  informatisé pour sa scolarité , il existe des agendas informatiques type Rainlendar  ou vous pouvez toujours utiliser l’agenda de Microsoft .

 

https://www.rainlendar.net/                                        

rainlendar                        agenda 2

 

 

2- Choisir le créneau privilégié pour l’enfant

 

  • Si votre enfant présente un trouble déficitaire de l’attention il est préférable de travailler le matin par petite tranche de travail .

 

  • Faites des pauses pour qu’il puisse se défouler  ou pour manger une collation un peu entre deux matières assez compliquées pour lui .

 

  • Décidez la veille de la matière à travailler et déterminer avec votre enfant le volume du travail à faire seul ou accompagné

 

  • Matérialisez le temps de travail avec un Time Timer ou une montre ou une minuterie .

 

 

time timer         

                           application time timer

 

 

 

  • Lisez les consignes avec lui et reformulez si nécessaire avec d’autres mots

 

Réduisez et simplifiez  les consignes complexes , avec des actions multiples par des petites consignes .

 

Ex :Apres que tu aies pris ton petit déjeuner , ranges ta chambre et n’oublies pas de te lever les dents avant de prendre ton cartable .

Beaucoup d’informations temporelles sont présentes dans cette consigne mais ne servent à rien;

Donc vous pouvez le remplacer par :

– prend ton petit déjeuner

– range ta chambre

– lave tes dents

– prend ton cartable

 

C’est la même chose pour les consignes scolaires .

 

 

  • Epurez le documents des éléments non indispensables à l’élaboration de l”exercice

Barrer ce qui ne sert pas à rien pour la réalisation de la tâche , cacher les éléments visuels qui n’amènent pas d’informations utiles .

3- Choisissez un endroit au calme sans trop de distractions

Il est préférable de choisir un lieu au calme pour les devoirs de votre enfant, une pièce séparée .

Le choix de  sa chambre est tout à fait possible mais pour les plus jeunes , il faudra penser à enlever les éléments de distractions .

Pas de jeux à portée , pas de téléphone ni de consoles .

Pas de distractions sonores aussi .

 

 

4- Choisir les bons outils

 

Afin de permettre une plus grande autonomie de votre enfant , choisissez les bons outils .

 

Si votre enfant rencontre des difficultés en lecture vous pouvez :

 

  • Utilisez un guide de lecture pour l’aider dans le repérage des lignes

 

 

20200331_160545-300x146                       

 

  • Surlignez une ligne sur deux pour améliorer le repérage dans le texte

 

Si votre enfant est informatisé :

 

  • Si votre enfant reçoit des documents sous format Word , il existe une synthèse vocale directement intégrée dans le traitement de texte ( depuis Word 2010 ) .

 

Cette fonctionnalité permet à l’enfant de pouvoir relire ses consignes ou ses textes et d’avoir accès aux informations .

Fonctionnalité très intéressante pour les langues vivantes car l’enfant peut écouter ses textes avec  l’accent .

 

  • Si votre enfant travaille sous Open Office ou Libre Office , une extension est disponible pour permettre une lecture des documents tapés :Extension VoxOOFox

https://voxoofox.fr/

 

Pour son installation vous pouvez regarder un des articles de mon blog dont je vous mets le lien .

Pour mon enfant Dys Libre Office ou Microsoft Office ?

 

 

  • Si les documents sont donnés sous format PDF vous pouvez utiliser des logiciels d’annotation des textes comme PDF X Change Editor  .Ce logiciel permet de faire directement les exercices sur le document  .

http://www.pdfxchange.fr/

 

5- Faites leur confiance

L’avantage de l’école à la maison est que le temps n’est pas formalisé , chronométré , figé .

Les devoirs doivent être faits dans un laps de temps plus large , plus souple .

Seuls les rendez vous en ligne pour les cours sont fixes et plus restreints en terme de temps .

Alors peut être est ce bien de prendre cette souplesse , et d’en faire un avantage et un atout .

Peut être est ce le moment de lui permettre  de trouver son rythme , son organisation , ses points forts et ses points faibles ?

Quand  le cerveau est un peu plus “au calme” , moins stressé par les contraintes extérieures  alors il est plus facile pour nos enfants de s’organiser .

Alors prenons ce temps pour permettre à nos enfants de grandir , de trouver leurs propres compensations , leurs points forts mais aussi les domaines ou ils ont des difficultés .

Nos enfants doivent apprendre à mieux se connaître, connaître leur difficultés pour les “combattre” ,les compenser et  devenir autonomes .

Ce temps ” hors temps formalisé ” est peut être une chance pour eux , pour mieux se connaître!!!

 

Au plaisir de vous lire

 

 

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •