Les différents plans d’accompagnement des enfants dys



PPRE , PAP , ou PPS……


Ces trois sigles représentent les trois dispositifs qui peuvent vous être proposés dans le cadre de la scolarité d’un enfant présentant un trouble d’apprentissage


Il   faut  donc les connaître pour pouvoir bien proposer à votre enfant le dispositif qui lui correspond .


  • Le PPRE ou Projet Personnel de Réussite Scolaire


Est un dispositif purement éducatif et ne correspond pas à la mise en place d’aides ou d’aménagements de la scolarité pour votre enfant .

Celui est établi pour les élèves dont les compétences scolaires ne sont pas maîtrisées et qui nécessitent un accompagnement avec un objectif de soutien pédagogique pour une courte durée .


  • Le PAP ou Plan d’Accompagnement Personnalisé

Permet de mettre en place des mesures d’aménagement pour la scolarité sans dépendre de la MDPH .

Celui ci est sous la responsabilité du directeur d’établissement sous avis du médecin scolaire.

Il est donc destiné aux enfants qui rencontrent des difficultés scolaires du fait d’un trouble des apprentissages ( ou plusieurs)

Les troubles DYS ( Dyslexie , Dyspraxie , Dysphasie , Trouble attentionnel ..) sont donc concernés

Le PAP prend en compte les difficultés de l’enfant dans la durée .

Il est mis en place sur propositions des enseignants ou à la demande des parents .

Le médecin scolaire dont le rôle est fondamental fait le constat des troubles et des difficultés ainsi que des points forts de l’enfant. Dans un second temps il notifie la mise en place du PAP ou pas

  • Le PPS ou Plan Personnalisé de Scolarisation

Est un dispositif qui permet la mise en place d’aides dépendantes de l’état telles que:

  • l’accompagnement par une Auxiliaire de Scolarité
  • la mise en place de matériel pédagogique comme un ordinateur et ses accessoires ( même si l’utilisation de l’ordinateur peut être possible dans le cadre d’un PAP).
  • la possibilité de dérogations ou de dispenses d’enseignement

Alors PAP ou PPS ?


Le PAP est un document exclusivement pédagogique , interne à l’établissement .

Le PAP est pensé en terme de difficultés scolaires pas en terme de compensations de handicap

Il repose aussi sur l’implication du corps enseignant et demande du temps tant dans l’élaboration de son contenu que dans son suivi .

La mise en place d’un PPS dépend de la mise en place d’un dossier auprès de la MDPH .

Son suivi est sous la responsabilité d’un référent de scolarité avec des réunions régulières appelées équipes de suivi qui permettent de garantir l’application des aménagements décidés et approuvés.

Avec le PPS les difficultés ne sont plus que l’affaire des enseignants.

Avec ce dispositif on envisage toutes les mesures de compensation de handicap dans une vision plus globale , plus large .

Les troubles Dys représentent un handicap invisible , mal connu et mal appréhendé .

Quel que soit le dispositif proposé ou mis en place il faut garder à l’esprit que comme tout handicap celui ci est durable dans le temps, et l’accompagnement des enfants Dys dans leur scolarité est un enjeu de société .

Les enfants de maintenant sont les adultes de demain et leur épanouissement personnel et professionnel est primordial et de notre responsabilité .

Au plaisir de vous lire















  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •